entete
English  
Nouveautés!
Ecole d'aquarelle
Horaires
Ateliers-intensif
Admirez
Art à vendre
Petits formats
Demos
Trucs, astuces
Techniques
Les pigments
Les papiers
L'artiste
La personne
Recherche A-Z
Contactez-moi
 Trucs, astuces
de l'aquarelliste Brigitte Charalnd.

SAVIEZ-VOUS? qu'il est préférable d'utiliser de l'eau purifiée et déminéralisée  bien froide pour conserver dans votre bouteille vaporisateur? L'eau du robinet, généralement alcaline contient des métaux alcalino-ferreux formant des oxydes de couleur blanche, ainsi que des sels de chlore attaquant le pigment. Elle accentue l'impression de matité, de blancheur au séchage. Vous éliminerez beaucoup de chances d'avoir de la moisissure ou des taches noires dans votre palette.
Si cela arrive, prenez une petite spatule pour enlever une fine couche du pigment moisi puis, vaporisez un peu d'eau pure mélangée avec quelques gouttes d'eau de javel sur toute la surface.
Attendre quelques minutes et retirer ce liquide à l'aide d'un papier-mouchoir.
Vavorisez à nouveau avec de l'eau très très froide, presque gelée. Conservez votre vaporisateur au frigo en période chaude, comme l'été, pour abaisser le risque de moisissure.

 SAVIEZ-VOUS?  que le savon à pinceaux est le meilleur produit pour détacher votre palette sans abimer le fini lustré. Lavez régulièrement vos pinceaux avec ce savon à l'eau tiède presque froide. Il déloge les couleurs que l'eau à elle seule ne peut pas, donc vous êtes bien certaine que vos pinceaux sont propres. Toujours sécher vos pinceaux à plat sur un tissu ou papier absorbant.

SAVIEZ-VOUS? qu'un pinceau qui peint à tous les jours et n'a pas le temps de bien sécher peut moisir. cela m'est arrivé, et à un pinceau favori. Après avoir lavé mon pinceau plusieurs fois avec le savon à pinceau et même d'autres savons habituellement trop puissants pour les poils, la moisissure était toujours présente dans la virole alors j'ai fait un test; le laisser tremper (uniquement la partie des poils) dans un petit contenant d'environ 1/4 tasse ( 125 ml) d'eau tiède et une dizaines de gouttes d'eau de javel environ 2 minutes, miracle! toute la noirceur est disparue et mon pinceau va très bien, je l'ai sauvé d'une mort certaine!

 SAVIEZ-VOUS? qu'il ne faut pas que vos petits animaux aient accès à votre palette, certains pigments semblent goûteux mais sont toxiques. Certains (peu) contiennent encore du plomb, mais plusieurs contiennent du souffre.

SAVIEZ-VOUS? qu'il ne faut pas appliquer de lotion pour les mains avant de manipuler le papier d'aquarelle, les gras pourraient empêcher la couleur de bien adhérer au papier.

 

SAVIEZ-VOUS? qu'il est très bénéfique de ré-oxygéner vos pigments en les remuant 1 à 2 fois par année?
I suffit de prendre une petite spatule, ou petit couteau non pointu, et remuer le pigment dans son petit gobelet. Décollez le pigment séché et granuleux sur le bord et remuez- le avec celui qui est crémeux et de l'eau déminéralisée.
Faites la même opération si vous ajoutez du nouveau pigment.

SAVIEZ-VOUS? que le pigment peut sécher dans le tube? Assurez-vous de mettre la pression des doigts au bas du tube quand vous faites sortir du pigment. Laisser monter le pigment jusqu'au rebord et remettre le bouchon. Evitez de laisser entrer de l'air dans le tube avant de le refermer. Vous éviterez d'avoir des tubes bouchés avec du pigment séché.

Ne pas mélanger ensemble des pigments de différents fabriquants même s'ils portent le même nom de couleur. Les différents fabriquants utilisent des produits liants qui peuvent ne pas êtrent compatibles. Ex; Winsor Newton utilise encore du plomb dans certains de leurs pigments et Daniel Smith, préfère le souffre, source naturelle, et les deux ne sont pas compatibles.
Conservez vos tubes vides pour aller les porter à un éco-centre.

____________________

ma palette

Je suis gauchère donc, ma palette (ou plateau), contenants d'eau, épongeur et pinceaux sont à gauche. Il faut pouvoir faire tous les mélanges, rinçer les pinceaux et prendre de l'eau propre sans passer au-dessus de notre papier. Vous éviterez ainsi d'échapper des gouttes sur votre projet.
Ma palette est montée depuis 7 ans et les pigments sont toujours aussi crémeux qu'au départ. Je la vaporise à tous les jours et je remue les pigments régulièrement.
J'ai 2 gobelets d'eau: 1 pour rinçer, et l'autre d'eau propre pour faire les mélanges ou nettoyer.
Ma bouteille vaporisateur contient de l'eau déminéralisée et distillée.
Ma palette est robuste et l'espace pour les mélanges est séparée en trois sections. Le couvercle sert aussi bien aux mélanges de grande quantité. 
Mon épongeur est un rouleau de papier hygiénique enroulé de papier essui-tout plié en 2 sur la longueur. On retire l'essui-tout quand il est tout coloré et on laisse sécher le rouleau de papier hygiénique.
J'étends un vieux drap de bain sous mon projet, ce qui me permet d'essuyer mon pinceau n'importe où autour de mon projet. J'économise ainsi les papiers absorbants.

Les couleurs sont placées dans la palette afin de respecter la roue chromatique. Je commence par les jaunes froids, en allant vers ceux plus chauds, (ceux qui contiennent plus de rouge), les oranges, rouges et ensuite les roses pâles et plus chauds (contiennent moins de bleu), en allant vers les plus foncés et plus froids ( plus de bleu).
Viennent ensuite les bleues plus chauds, (près des rouges), en allant vers les plus froids et plus foncés pour ensuite accéder aux verts froids (ceux qui contiennent plus de bleu), vers les verts chauds (contiennent plus de jaune), pour terminer par les bruns, ocres et terre.
J'écris le nom de la couleur sur le coté de la palette avec un petit feutre permanent, Staedtler Lumocolor permanent, il peut quand même se relever avec de l'alcool en cas d'erreur.

Je nettoie les espaces de mélange avec le savon à pinceaux parce qu'il est spécialement formulé pour nettoyer les pigments. Il ne faut pas utiliser de savons abrasifs qui pourrait abimer le fini lustré imperméable de la palette qui protège contre les taches tenaces. Le fini lustré permet de faire plusieurs mélanges puisqu'il retient le mélange en goutellettes.

____________________

nettoyage des pinceaux et palette

Il est bon de faire un grand ménage de vos pinceaux et votre palette au moins 2 fois par année. Cette période-ci, alors qu'il fait beau et chaud, est tout indiqué pour faire un bon ménage avant d'aller jouer au jardin.

Cliquez sur le mot "grand ménage" pour accéder à la page qui contient toutes les instructions.
Bon ménage!

à propos de la gomme réserve

J'aime utiliser la gomme réserve pour préserver les blancs, parce qu'elle m'offre la paix d'esprit pour peindre en lavis multiples et avoir une gestuelle très libre. J'aime beaucoup utiliser la gomme réserve (ou gomme-cache) Pébéo parce qu'elle est très élastique et grise, donc neutre. Sa couleur n'intervient pas dans mon processus de sélection des tons comme une gomme jaune le peut. Je n'aime pas non plus la gomme blanche parce qu'elle n'est pas assez visible et il est difficile de savoir si elle est bien appliquée. Evitez de la brasser vigoureusement sinon vous serez incommodé par de nombreuses petites bulles à l'application. Quand ces bulles sècheront, elles feront chacune un petit trou qui laissera passer la couleur. Vous aurez un papier picotté en retirant la gomme.

J'utilise n'importe lequel de mes pinceaux pour appliquer la gomme et ne les gaspille jamais grâce à la préparation suivante; bien mouiller le pinceau en vous assurant d'y remplir la virole, ne pas l'éponger, puis le savonner abondamment avant de le tremper dans la gomme. Cela vous permet d'appliquer la gomme beaucoup plus longtemps, empêche la gomme de coller aux poils du pinceau, et facilite le lavage. Utilisez le savon à pinceau ou un savon dépourvu d`hydratants ou huile comme le Ivory. 
Si vous savonnez le pinceau et que la mousse devient colorée, il faut le laver sinon cette couleur tachera la gomme-cache et aussi votre papier. Vous saurez si vous mettez assez épais de gomme cache par la valeur: si le gris est à peine perceptible, c'est trop peu, il faut un gris bien voyant.

Il faut toujours appliquer la gomme-cache sur un papier très sec et la retirer d'un papier très sec. Si le papier est frais ou froid au toucher mais sec en surface, il est encore humide à l'intérieur. Si vous retirez la gomme à ce stade, une fine couche de papier s'arrachera et vous laissera un fini peluche non désiré. Il faut que le papier soit ni froid, ni chaud pour retirer la gomme réserve.

Si jamais vous êtes aux prise avec de la gomme-cache qui a collée aux poils du pinceau, imbibez un papier-mouchoir de gaz à briquet et passer le pinceau dessus jusqu'à dissolution de toute la gomme. Ensuite, lavez-le bien au savon pour pinceau. Ceci doit être fait immédiatement sinon ça ne partira jamais.

Ne séchez pas la gomme au séchoir, laissez-la sécher par elle-même. Une fois sèche et que vous êtes à peindre, il n'y a plus aucun danger d'utiliser le séchoir pour faire sécher votre projet.

Avant de la retirer, nettoyez les pigments séchés sur la surface de la gomme à l'aide d'un pinceau humide et épongez-la. Cela vous évitera de tacher votre papier en la retirant.

Ne placez jamais la gomme-cache à sécher au soleil, elle cuira dans le papier et ne s'enlèvera plus.
Vous pouvez appliquer la gomme-cache sur une partie peinte mais très sèche. Souvenez-vous qu'un peu de couleur partira quand vous retirerez la gomme-cache.

____________________

tendre le papier

Je broche alors que mon papier a trempé dans un bac environ 10 minutes dans de l'eau froide. 
Si vous mouillez au pinceau, il faut appliquer de l'eau des 2 cotés du papier; commencez par l'endos et ensuite l'endroit. Il faut lui fournir de l'eau pour qu'il s'étende: qu'il forme de légères ondulations et qu'il demeure luisant, donc bien imbibé. Appliquez votre premier lavis et ensuite brochez à environ 1/4 pouce (ou 1cm) du rebord du papier et à intervale de 2" (8cm).

Cela me permet de m'adonner à ma technique préférée qui consiste à mouiller et sécher plusieurs fois, sans avoir de problèmes d'ondulation du papier.

Il faut essuyer l'excès d'eau sur la planche autour du papier ET au niveau des broches. Séchez au séchoir jusqu'à ce que le papier ne soit plus luisant. Surveillez votre oeuvre dans cette première étape de séchage, car s'il y a accumulation d'eau sur la planche ou autour de la broche, celle-ci vous fera peut-être un cerne si aspirée, à mesure que l'oeuvre sèche.

______________________

débrocher le papier

Quand vient le temps de débrocher, je glisse un instrument spécial sous le papier et la broche, pour éviter de déchirer le papier. Toujours débrocher ou enlever le ruban gommé quand le papier est très sec.

rouler pour effacer

La mie de pain est une gomme molle qui sert à enlever du graphite sans frotter. Il s'agit de la réchauffer entre ses doigts et la former en petit rouleau. La rouler sur le dessin pour retirer les traits trop foncées. Il est préférable d'utiliser celle-ci quand le papier est vierge et n'a pas été encore mouillé et séché plutot qu'une efface solide.

effacer

Quand votre aquarelle est terminée et bien sèche, vous pouvez effacer une partie du dessin (si vous désirez) avec une efface douce. Une fois que le papier a été mouillé et séché, il est très résistant.

mes pinceaux ronds

Voici la gamme de pinceaux ronds que j'utilise et conseille à mes élèves. C'est la série Sienna, SN85 Round, de Robert Simmons. Les différentes grosseurs sont 12, 8 (2x), 6, 4, 2 , le traînard 1 et le liner 2, et une langue de chat (Philbert)1/2 pour adoucir.

Ces pinceaux sont fabriqués d'une gamme de fibres (poils) synthétiques particulièrement souples. Elles sont agencées à créer un réservoir très buvard et une pointe extrêmement précise. Ce que j'aime de ces pinceaux est le fait qu'ils reprennent instantanément leur pointe et forme, donc vous permettent plusieurs traits de pinceaux absolument identiques un à la suite de l'autre. Vous n'avez pas à le flatter ou le tourner pour qu'il reprenne sa forme comme un pinceau naturel et tellement moins cher.

J'aime aussi qu'ils soient extrêmement souples ce qui leur confère l'aptitude de flatter le papier pour y déposer du pigment sans déranger ou déloger les pigments déjà apposés. Cette aptitude est particulièrement importante pour mes techniques qui exigent de nombreuses étapes d'adoucissement, je peux faire des lavis multiples et déposer de la couleur juste en effleurant le papier.

La raison d'avoir plusieurs grosseurs de pinceaux est pour avoir un réservoir qui contient différentes quantités d'eau. Le pinceau 8 fait une pointe identique au pinceau 4 mais il contient plus de liquide. Le traînard fait un trait très fin mais très très long.

Il faut TOUJOURS bien mouiller le pinceau avant d'aller chercher de la couleur pour les raisons suivantes. Le pinceau travaille semblable à une éponge; dès que vous le mouillez, il emmagasine une quantité d'eau "tampon" dans son réservoir près de la virole (partie métalique) qui prévient que le mélange de couleur monte jusque dans le réservoir. Si la couleur monte dans cette partie qui doit contenir que de l'eau propre, le pinceau sera difficile à nettoyer.
 Il faut laver le pinceau à l'eau froide, bien l'éponger puis le laisser sécher à plat. Si vous les séchez debout, l'humidité restante descend dans la virole, tache les poils et fait renfler le manche. Cela a pour effet de diluer la colle des poils et de faire écailler le manche et raccourcir beaucoup sa durée de vie.
S'il vous arrivait d'avoir de la moisissure dans les poils près de la virole de votre pinceau, laissez les tremper dans une eau tiède contenant quelques gouttes de javel, puis bien laver avec le savon à pinceau, bien éponger et sécher à plat.

Pour savoir comment faire un grand ménage de vos pinceaux, retrouvez la photo des pinceaux qui trempent (un peu plus haut) pour accéder aux différentes étapes à suivre.

____________________

mes pinceaux plats

Voici la gamme de pinceaux plats que j'utilise. Ils sont fabriqués par Heinz Jordan, série HJ 920 lavis, aussi de poils synthétiques. Un bon pinceau plat retient beaucoup d'eau, est conçu pour former une pointe mince comme un trait de crayon à son extrémité. Les différentes largeur que je vous montre sont le 3 pouces, le 2", le 1 1/2", le 1" et le 3/4 avec un manche bisauté.

Les différentes grosseurs sont pour les différentes grandeur de papier. Un 3 pouces remplira une Impériale aussi vite qu'un 2" remplira 1/2 Impériale.

____________________ 

pour emporter les pinceaux

Si vous avez à trimbaler vos pinceaux régulièrement, vous avez besoin d'un étui qui les protègera. Evitez des matériaux rudes tel le bamboo ou d'un tissu synthétique. Il est important que votre étui soit doux et absorbe l'humidité.
Il est important que cet étui soit compartimenté pour que les pinceaux ne bougent pas et ne frottent pas l'un contre l'autre.
Il est très facile de se fabriquer un tel étui; utiliser du tissu absorbant, coudre des traits verticaux pour créer les compartiments. Il suffit de laisser du tissu pour pouvoir le rabattre sur les pinceaux, puis rouler le tout et attacher d'un cordon ou élastique.

____________________

Chez Copie de l'Est, 12ième avenue
J'y vais pour mes copies noir et blanc, les agrandissements pour les cours et même les formats 22 x 30 sur machine à plans, tous vos besoins couleurs aussi. Vous pouvez arriver avec votre carte USB pour vos travaux.
La différence, c'est qu'ils aiment servir les demandes d'individus une-à-une, vous aident à comprendre les photocopieuses libre-service et s'occcupent des autres demandes.

Voici les % que j'utilise quand je débute avec une photographie de 4 x 6.
> Si vous voulez obtenir une photocopie bonne grandeur pour le format 1/4 feuille, vous devez agrandir la photo de 225% à 250% sur papier 11 x 17
> Si vous partez ensuite de ce format 11 x 17 et que vous voulez peindre sur le format 1/2 feuille, il faut agrandir de 150%
>Si vous partez encore de la copie 11 x 17 et que vous voulez peindre sur une impériale complète, vous devez agrandir de 200%

______________________

à propos des encadrements

Maintenant quelques consignes concernant les encadrements pour aquarelle. L'encadrement traditionnel est constituée d'un passe-partout ou carton qui entoure votre oeuvre. Ensuite vient le carton de dos, la vitre et moulure. Je voudrais vous expliquer les différentes qualités d'encadrement et leurs atouts ou conséquences.
Pour les PASSE-PARTOUT, ce qui est primordial est d'exiger un passe-partout complètement sans acide; toutes les couches extérieures du dessus et endos, ainsi que tout le centre en épaisseur. Vous vous assurerez alors que le passe-partout ne jaunira pas et qu'il n'altérera pas les couleurs dans votre oeuvre. Exigez une qualité supérieure telle les cartons Bainbridge ou Crescent qui sont complètement sans acide. Ils sont fabriqués avec une base de coton (comme le papier d'aquarelle) et non de fibres de bois.

La réaction entre la lumière (ultra-violets) et l'acidité modifient les teintes de votre oeuvre de façon permanente.
Il faut alors se méfier d'un passe-partout nommé White Core; il est garanti de ne pas jaunir MAIS il n'est pas sans acides donc peut détruire la beauté de votre oeuvre.

Il faut demander que soit placé un papier sans acide à l'endos de votre oeuvre entre le carton d'endos s'il n'est pas sans acide. L'idéal est de demander que soit placé à l'endos un Foam-core sans acide.
Le ruban gommé qui retient votre aquarelle au passe-partout doit aussi être sans acide.

La VITRE que vous demanderez a aussi des répercussions importantes sur la préservation intacte de votre oeuvre. Les vitres givrées "sans reflets" ne sont PAS sans acide, donc à déconseiller. Une vitre ordinaire est alors un très bon choix. Il existe maintenant sur le marché, chez les encadreurs de haute gamme, une vitre "de conservation", qualité archives ou musée. Elle se nomme Truguard, de Truvue, elle empeche 99% des rayons ultra-violets de stresser votre oeuvre. Oui elle est plus dispandieuse mais en vaut le coût.

Il est très important aussi, que vous exigiez de votre encadreur, qu'il ne mette jamais vos aquarelles sous une presse chaude pour les mettre à plat. Les pigments de qualité sont fabriqués sous froid pour éviter de chauffer le pigment et ainsi le ternir, et la gomme arabique est un émolient qui lie le pigment et ne doit pas être chauffé non plus. Le papier d'aquarelle conserve aussi une certaine humidité. Alors les mettre sous une presse très chaude assèche les liants, jaunit le papier, et cause une décoloration d'environ 2 valeurs, et provoque un vieillissement instantané d'environ 20 ans.
Quand vous nettoyez la vitre de vos aquarelles, mettez-les à plat et utilisez un lave-vitre mousseux et non liquide. Il faut  éviter que le liquide coule et s'infiltre à l'intérieur du cadre.

____________________

soyez éco-responsable

La façon la plus écologique de vous départir de vos tubes de pigments est de les conserver et aller les porter à un ECO-CENTRE. Certains de ses vieux tubes ont été fabriqués en plomb! vous vous imaginez! Maintenant ils sont fabriqués avec un métal beaucoup moins polluant. Et les petits bouchons de plastique y vont aussi!

Pour ÉCONOMISER les papiers absorbants, utilisez de vieux draps de bain coupées en morceaux de différentes grandeurs pour essuyer vos pinceaux, mettre sur votre table en peignant. Mettre au lavage sans assouplisseur et sécher sur la corde.

SAVIEZ-VOUS que tous vos papiers mouchoirs et  essui-tout souillés de couleurs vont au COMPOSTAGE! le papier d'aquarelle aussi puisqu'il est fabriqué de coton.

POURQUOI ne pas mettre les déchets qui doivent absolument aller au centre d'enfouissement dans des sacs "compostables" au lieu de ses gros sacs de plastiques qui prennent des centaines d'années à se décomposer? Les sacs de plastique vont au recyclage mais ils doivent être regroupés dans un sac transparent.

SAVIEZ-VOUS qu'il y a une très grande différence entre les sacs "compostable" et "oxobiodégradable";
"compostable" matériaux qui sont conçus pour se transformer en humus dans des conditions de compostage commerciales sur une période de 180 jours et qui ne laissent aucun résidu visible, toxique ou facile à distinguer.
"oxobiodégradable" matériaux qui utilisent un additif chimique mélangé au plastique traditionnel pour lancer le processus de dégradation, les restes se biodégradant au fil du temps, ce qui nécessite souvent plusieurs dizaines d'années.
Les sacs compostables ou biodégradables ne doivent pas se retrouver dans le bac pour les matières recyclables. Puisqu'il ne s'agit pas de plastique conventionnel, leur décomposition nuit au processus de recyclage des sacs de plastique.

POUQUOI ne pas vous préparer un sac ou boite à portée de mains destiné à l' "éco-centre", vous y penserez ainsi avant de jeter des piles, aérosols, produits chimiques, ampoules fluo-compact, tubes de peinture etc...?

____________________

 

Haut de page