entete
English  
Nouveautés!
Ecole d'aquarelle
Horaires
Ateliers-intensif
Admirez
Art à vendre
Petits formats
Demos
Trucs, astuces
Techniques
Les pigments
Les papiers
L'artiste
Contactez-moi
 Les papiers
pour aquarelle

Au cours des années, j'ai expérimenté plusieurs marques, avec des finis et profils différents. Pas tous les papiers se comportent de la même façon, et pas tous les papiers se traitent de la même façon. Je vais vous donner des renseignements sur ceux que j'ai utilisé et comment.

Informations générales:
> Il faut toujours choisir un papier 100% sans acides afin d'éviter une mauvaise réaction des rayons ultraviolets et vos pigments, qui altèrent les couleurs au cours des années.

> La plupart des papiers d'aquarelle ne sont pas fabriqués à partir d'une pâte de papier, mais d'une pâte de coton. C'est pour cela qu'il faut "tendre" le papier. Quand on mouille bien le papier, il absorbe l'eau et prend un peu d'expension, il forme des petites ondulations, et il faut le replacer (sans tirer) avant de le brocher. À mesure qu'il sèche, il veut rétrécir, et comme il est fixé, il sèche de façon très lisse et raide.

On peut le mouiller de 2 façons; soit au pinceau ou le tremper. La dernière est la plus facile, on trempe le papier dans l'eau froide pendant une dizaine de minutes, on le place sur la planche, et il est prêt à être peint et broché.
Si on le mouille au pinceau, il faut commencer par l'endos, ensuite mettre de l'eau répartie également sur la surface à peindre. Il faut le faire plusieurs fois jusqu'à ce que l'effet luissant persiste pour s'assurer que le papier est saturé d'eau. Ensuite vous pouvez peindre et le brocher.
Si vous voulez réduire le temps de séchage, vous pouvez essuyer le dessous du papier avant de le brocher.
Prenez toujours soins d'essuyer l'eau sur la planche et tout près des broches.
Vous pouvez tremper le papier 140 lbs mais pas le 300 lbs parce qu'il se défera en morceaux.
Quand on fait tremper le papier, il est alors très saturé et cela nous laisse entre 20 et 30 minutes à peindre mouillé dans mouillé. Si vous le mouillez au pinceau insuffisament, vous n'aurez que quelques minutes à peindre sur un papier bien saturé.

> La plupart des papiers acceptent bien la gomme réserve à conditions toujours, qu'elle soit appliquée sur un papier bien sec et qu'on la retire d'un papier bien sec. Pour tous les détails sur l'application de la gomme, allez au menu "trucs et astuces" dans la barre des menus à gauche.

> L'endroit ou l'envers; les 2 cotés de la plupart des papiers sont ok pour peindre. Le choix de l'un ou l'autre dépend du sujet choisi à peindre. Exemple: le papier Arches pressé à froid a un coté (l'endroit, où l'on peut lire le mot Arches) plus lisse et soyeux. L'envers est plus rugueux et présente une texture plus prononcée. Si vous avez comme projet des fleurs, ou un portait, je vous suggère l'endroit. Mais si vous avez comme projet des arbres, des rochers, du bois de grange, je vous suggère l'envers qui aidera à vos pigments à rendre leur plein potentiel de sédimentarité, il aidera à rendre plus de textures que l'endroit.
Méfiez- vous, le nom du papier n'est pas toujours lisible sur l'endroit, le Lanaquarelle imprime son nom sur le coté rugueux et non le coté lisse. Il faut apprendre à les différencier à l'oeil et non au nom.

Les différentes épaisseurs des papiers;
Les épaisseurs sont calculées en lbs.
> Le 90 lbs est trop mince, gondole, et on voit parfois en travers.
> Le 140 lbs est idéal et le plus répendu parce qu'il est assez épais pour avoir du corps et assez tendre pour vous laisser ressentir ses différents degrés d'humidité. Il est aussi le seul qu'on peut tremper complètement en eau pour tendre sans qu'il se décompose.
> Le 300 lbs est très épais, absorbe beaucoup d'eau et de pigments. On doit compenser en quantité pour obtenir la valeur désirée sur sec. Il gondole à peine mais est très lourd et difficile à fendre (couper). Il doit être mouillé au pinceau puisqu'il se décompose quand il est trempé complètement; la résine qui tient la masse de coton ensemble ne peut suffir s'il est submergé. Je l'aime moins parce que vous devez toujours penser à compenser les quantités d'eau et pigments et gêne la créativité et spontanéité. Il peut arriver que le 300 lbs soit assez épais et fort pour faire gondoler le passe-partout dans l'encadrement. Il n'est pas suggéré que le support de l'oeuvre soit plus épais que le passe-partout.

Les différentes textures des papiers;
Généralement, toutes les marques identifient leurs supports en 3 catégories;
> Le Hot press, ou pressé à chaud, est très lisse, on dirait même ciré à son toucher. Il est conseillé si vous aimez dessiner et mettre qu'un léger lavis très rapidement. Il ne peut pas recevoir la gomme-réserve, son fini sera abimé et il n'aime pas les multiples lavis. Par contre, les rehauts sont faciles à exécuter.

> Le cold press, ou pressé à froid, est à mon avis le plus plaisant à peindre. Il capture bien le pigment, absorbe bien une grande quantité d'eau et est très robuste. Vous pouvez appliquer la gomme-réserve, faire de multiples lavis ou séchage, effacer et relever sans l'abimer. En plus, il a deux cotés différents; l'endroit plus soyeux et l'envers plus rugueux et il est maintenant disponible en fini plus blanc et en sac de 5 feuilles. C'est celui que je préfère parce que j'aime faire plusieurs lavis mouillé dans mouillé et sécher entre chaque et ce papier gère très bien mes élans.

> Le rough, ou rugueux, est aussi un de mes préférés. Il est plus texturé que le coté texturé du cold press, et ses 2 cotés sont très texturés. Il est robuste et est spécialement recommandé pour des projets qui demandent textures grâce aux pigments sédimentaires, il rehausse l'effet sédimentaire de ces pigments pour accentuer les textures.
Ces trois textures sont habituellement disponibles soit en feuille Impériale, tablettes ou blocs ou board

Les différentes présentations

La différence entre les feuilles libres, les tablettes, les blocs et les papier cartoné ou "board":
> La feuille libre; habituellement en format 22 x 30, nommée "Impériale" par Louix XIV, est le format de prédilection des professionnels et artistes qui aiment créer les formats hors normes. La feuille se taille facilement de la grandeur désirée. C'est aussi le formatoù l'on retrouve le plus grand choix de papier pour peintres sérieux. C'est aussi ce format qui revient le moins cher puisqu'il n'a pas été mis en tablettes ou autres présentation spéciale.

> Les tablettes; aussi très versatiles et variées mais n'offrent rien de spécial de plus que le papier est déjà taillé pour vous.

> Les blocs; eux ont un réel avantage à la tablette mais aussi beaucoup plus cher. Le papier qui sert à la fabrication du bloc a déjà été tendu, puis monté en tablette avec un endos très rigide et une reliure imperméable qui colle toutes les feuilles ensemble par les cotés.. Cela a pour utilité de vous laisser peindre sur la feuille du dessus sans mouiller ou tacher celles en-dessous, et empêche le gondolement parce qu'il a été tendu. Après avoir peint et séché votre projet, vous glissez une lame entre la feuille du dessus et le reste du bloc, et vous obtenez votre oeuvre séchée bien à plat, prête pour l'encadrement.
Parce que le bloc est collé tout le tour, l'humidité n'entre pas entre les feuilles, donc il est idéal pour les voyages, les forêts humides, les plages chaudes etc...
Un bloc Arches cold press 140 lbs de 20 feuille équivaut en prix à un paquet de 5 feuilles Impériales coupées en 4, alors tout compte fait, le prix du bloc n'est pas exagéré.

> Le papier cartonné ou "board"; nouveau sur le marché mais bien utile. Canson, la plus grande compagnie de papier d'art au monde a innové en collant une feuille de papier d'aquarelle sur un carton mince très rigide. Vous avez donc l'utilité du bloc mais pas le travail de décoller la feuille à chaque fois. Le board est déjà taillé, et une fois l'oeuvre finie, est assez épais et rigide pour aller directement à l'encadrement.
Le board est assez épais aussi pour être encadrée dans une cadre pour les huiles ou acryliques sans passe-partout et vitre. Évidemment il est un peu plus cher mais il est très utile pour l'artiste qui a les moyens et qui n'aime pas tendre le papier ou détacher la feuille du bloc.
Le prix n'est quand même pas si exagéré puisque vous pouvez vous procurer un paquet de 3 board de 8x10 pour environ 8$. Plusieurs grandeurs sont offertes.

> Le rouleau de papier; un rouleau avec la largeur de 46", donc déjà plus large que le 30" de la feuille impériale. Ce papier est enroulé humide à l'usine donc il est très difficile à dérouler sans avoir de l'aide. Il faut être deux ou trois pour dérouler et couper le papier sans l'abimer. Il est très intéressant pour faire de grands formats ou faire des formats marouflés. Il est disponible par Arches en cold press.

Les différents fabriquants et leurs produits;

ARCHES:
papier français,
Hot press, pressé à chaud: un papier lisse ne présentant pas de texture à la surface, ne supporte pas bien les lavis multiples, ni la gomme réserve.  Est préféré pour un lavis rapide, et pour le dessin.

Cold press, pressé à froid: un papier à deux surfaces différentes, l'endroit où l'on peut lire le nom Arches, est plus lisse mais présente quand même une texture. La surface du papier est très réceptive à l'eau et aux pigments, elle laisse les mélanges bien adérer et supporte bien plusieurs lavis.
L'envers, plus texturé, plus crevacé, laisse lui aussi les mélanges bien adérer et rehausse l'effet pigmenté ou sédimentaire des mélanges.
Il accepte très bien la gomme réserve, les rehauts, les lavis multiples, les séchages multiples et l'efface.
Il est préférable de le tendre. Il est un de mes préférés.
exemples: j'utilise l'endroit pour des fleurs ou portraits et l'envers pour du paysage, arbres, rochers etc...

Rough, rugueux: un papier à deux surfaces identiques mais beaucoup plus texturée que le coté texturé du pressé à froid. Il a toutes les mêmes caractéristiques que le pressé à froid.
Ces 3 finis sont disponibles en 140 lbs et 300 lbs. en feuille libres, aussi en tablettes et blocs de différentes grandeurs. Récemment, il y a un bon choix de board avec ces papiers.

FABRIANO:
papier italien, de la même fabrique qui imprime l'Euro,
ressemble beaucoup au Arches, mais plus crème (moins blanc).
Disponible en plusieurs textures; pressé à chaud (lisse), pressé à froid et rugueux. Par contre la texture du papier Fabriano ressemble plus à des textures rondes, semblable à du martèlement, ne correspond pas à tous les sujets à cause de ce motif en rondeur. Supporte bien la gomme réserve, les lavis multiples, les séchages et l'efface.
Point négatif; la surface est très rude et présente des micro pointes qui ralentissent le jet du pinceau. Aussi disponible en 140 lbs et 300 lbs en feuilles libres, tablettes et blocs de différentes grandeurs.

LANAQUARELLE:
un papier français,
un papier très semblable au Arches pressé à froid, très blanc et plaisant à peindre. Il se situe entre le Arches et le Winsor Newton pour sa rigidité et son fini. Ils impriment le mot Lanaquarelle sur l'envers du papier sachant que la plupart des artistes préfèrent l'envers.
Il est disponible uniquement en feuille Impériale mais il est difficile à trouver sur les marchés.

WINSOR NEWTON:
Un papier anglais, d'Angleterre,
Il y a un grand choix de papier mais celui que j'aime est le 140 lbs pressé à froid. C'est un papier plus souple, moins sec, moyennement blanc mais avec un fini velours absolument magique pour le portrait.
Il faut le tendre avant de pouvoir appliquer la gomme réserve sinon elle abime le papier.
C'est un papier qui se prête bien au portrait parce qu'il capture le mélange et permet de faire de multiples petits lavis et retouches une par-dessus l'autre et rend un fini soyeux sans textures.

à ma connaissance, il est disponible uniquement en feuille Impériale (22 x 30)

MOULIN DuGUÉ:
Un papier français.
Un papier très souple, toujours tendre et absorbe l'humidité, ne craque pas, ne supporte pas la gomme réserve mais présente un fini sans texture tel une joue de jeune enfant, tel le Winsor Newton idéal pour les portraits. Il est disponible uniquement en feuille Impériale.

D'autres infos bientôt

___________________